Un génocide
toujours au cœur de l’actualité

Il y a maintenant onze années que l’abominable fut commis au centre de l’Afrique. Un génocide y fut planifié et organisé contre tout un peuple. Avec le silence des Occidentaux. Avec la complicité de certaines de leurs puissances… Un film rappelle cette tragédie.

Pour RésistanceS, le souvenir du génocide des Tutsis du Rwanda, qui eut lieu dès le début du mois d’avril 1994, il y a déjà onze ans, est essentiel. A l’occasion de la dixième commémoration, en avril 2004, de ce dernier génocide du XXe siècle, RésistanceS et l’asbl rwandaise Ibuka lui consacrèrent un dossier complet (ce dossier est toujours en ligne sur notre site, pour y accéder : cliquez ici).

Ayant fait de la lutte contre l’extrême droite et le racisme notre combat quotidien, nous ne pouvions rester silencieux devant ce que ces deux fléaux de l’humanité ont produit récemment d’impensable. Avec comme corollaire, systématiquement le même programme : politique d’apartheid ; guerre ; massacres.

Occident complice !
Le souvenir du génocide des Tutsis, comme celui des Arméniens, des Juifs et des Cambodgiens, doit servir à sensibiliser les générations actuelles à l’action humaniste et à les mobiliser pour lutter, avec nous, contre le racisme et pour « Un Autre Monde ».

Couverture du quotidien français Libération du 7 avril 2004. Lui aussi s’interroge sur la complicité de la France dans le génocide rwandais. Une France présidée à l’époque par le socialiste François Mitterrand, ami personnel – comme feu le roi Baudouin – de l’ex-dictateur hutu du Rwanda Juvénal Habyarimana.

Ce génocide doit aussi être l’occasion pour dénoncer encore et toujours le silence timide ou complice de certains de nos gouvernements occidentaux. Car si le racisme fut à la base des massacres à grande échelle de 1994, l’hégémonie politico-économique des mondes anglo-saxon et francophone constitue un élément essentiel permettant d’expliquer le processus génocidaire.

Des extrémistes fascistes et racistes hutus ont massacré plus d’un million de Tutsis, avec la complicité d’éminences belges, françaises… A l’instar de toutes les anciennes colonies occidentales, le Rwanda est resté après son indépendance le théâtre de gigantesques enjeux économiques. Son contrôle, par Rwandais interposés, sera alors un objectif prioritaire. Fût-ce au prix d’une guerre civile et d’un génocide.

Ayant préparé le terrain (en instrumentalisant, durant l’occupation belge déjà, les tensions intercommunautaires entre les Hutus et les Tutsis), armé les protagonistes et couvert les stratèges de la planification génocidaire, des autorités et des organismes européens permettront ensuite la fuite à l’étranger de milliers d’auteurs de crimes contre l’Humanité. Ils seront aidés dans leur exil par des réseaux de soutien locaux (y compris en France et en Belgique). L’histoire complète de ce génocide n’a pas encore été écrite. Et l’ensemble des complicités qui l’ont rendu possible doit encore être révélée au grand jour.

Un film de référence pour les générations futures
Quelques semaines avant la onzième commémoration du génocide des Tutsis, un film britannique, « Hôtel Rwanda », est sorti au cinéma. Ce film du réalisateur Terry George est une véritable œuvre qui devrait marquer plusieurs générations. Comparé – avec raison – au film « La Liste de Schindler » de Steven Spielberg, il devrait être visionné par le plus grand nombre d’entre nous.


La « chasse aux Tutsis » - Photo du film « Hôtel Rwanda ».

« Hôtel Rwanda » est actuellement programmé dans certains cinémas de nos grandes villes (voir ci-contre). Allez le voir sans plus attendre.

Professeurs : organisez avec vos classes des sorties cinémas, des exposés et des débats autour de ce film et du génocide des Tutsis. Pour cela, vous pouvez contacter l’asbl Ibuka (voir ses coordonnées plus bas, dans l’encadré qui suit cet article).

Pour ne pas oublier ce génocide. Pour rester vigilant contre tous les racismes. Aujourd’hui et demain encore.

Manuel ABRAMOWICZ


'Hotel Rwanda'

• Film britanique de 2004
• Réalisateur : Terry George.
• Acteurs : Don Cheadle, Sophie Okonedo, Joaquin Phoenix, Nick Nolte, Jean Reno...
• Style : Drame.
• Durée : 1 h 50
• Programmé en Belgique depuis le : 23 février 2005.

Résumé du film
Le film débute à Kigali, en 1994, quelques jours avant le génocide. Il retrace l’histoire de Paul Rusesabagina, un manager local de l’Hotel Milles Collines, propriété de notre ex-compagnie aérienne nationale, la Sabena. Il est Hutu. Son épouse est Tutsi.

Fréquentant pour des raisons professionnelles le monde des affaires, Paul Rusesabagina constate la radicalisation de la communauté hutu. Le génocide va être prochainement déclenché. Paul refuse de croire que son pays pourrait sombrer dans la guerre civile. Mais rien n’y fait. Au début du mois d’avril, les massacres débutent.

Paul Rusesabagina, d’abord pour sauver sa famille, ensuite plus d’un millier de compatriotes (Tutsis et Hutus démocrates), va organiser un sauvetage extraordinaire. Digne de celui relaté dans « La Liste de Schindler » de Steven Spielberg. « Hôtel Rwanda » raconte cet épisode héroïque. Une histoire vraie. Qui dénonce aussi le rôle de la France (complice) et de l’ONU (dépassée) dans le génocide des Tutsis du Rwanda.

Film de cinéma, il est également un véritable outil pédagogique de référence pour sensibiliser les jeunes (et les moins jeunes d’ailleurs !) au processus du racisme qui se termine toujours dans le sang. « Hôtel Rwanda » devrait donc être vu par un maximum de gens.

M.AZ.

Photo du film Hôtel Rwanda

Pour accéder au Site Officiel du film

Toujours à l’affiche
Durant la semaine du 30 mars au 6 avril 2005 (et sans doute encore après), le film « Hôtel Rwanda » est toujours programmé dans plusieurs salles de cinéma du pays :

Anvers : Metropolis et UGC
Bruges : Cinéma Lumière
Bruxelles : Kinepolis, UGC De Brouckère et au Vendôme
Gand : Studio Skoop
Herentals : Ciné Lux
Louvain : Studio Leuven
Stavelot : au Versailles

Pour les horaires exacts des séances et la programmation d’« Hôtel Rwanda » après le 6 avril de cette année, nous vous invitons à consulter Cinebel, le site de référence belge du cinema.

© RésistanceS – www.resistances.be - Bruxelles – Belgique – 30 mars 2005

Les commémorations 2005
du génocide des Tutsis

Comme chaque année, RésistanceS convie ses lecteurs à participer au programme des commémorations organisées par l’association Ibuka.

Jeudi 7 avril : Marche du Souvenir
Rendez-vous à 19 h sur la Place Royale. La marche ira jusqu'au Palais de Justice (Place Poelart). Accès à la Place Royale : par le métro (arrêt station Parc), par bus (n° 38, 60, 71, 95 et 96) par tram (n° 93 et 94. Arrêt : Place Royale).


Jeudi 7 avril : Soirée de la Mémoire
Juste après la Marche du Souvenir, Ibuka propose, à 20 h 30, la Soirée de la Mémoire au Centre culturel d'Auderghem. Au programme de cette soirée exceptionnelle : Allocution d'ouverture par le docteur Placide Kalisa, président d'Ibuka. Messages de solidarité. Témoignages des survivants de génocides. Chants et poèmes de circonstance.
De minuit à l'aube: Veillée au Centre culturel d'Auderghem.
Accès : par métro (arrêt Hermann Debroux), par bus (n° 34 et 96. Arrêt Herrmann -Debroux). PAF : 3 €


Vendredi 15 avril : film-débat
Sur l'initiative de l'asbl Ibuka et du sénateur Alain Destexhe (MR), projection du documentaire « Tuez-les tous ! Rwanda : Histoire d'un génocide "sans importance" », un film de Raphael Glucksman, David Hazan et Pierre Mezerette.

La projection sera suivie d'un débat animé par Alain Destexhe en présence des auteurs du film.

Lieu : Cinéma Aventure, Galerie du Centre, 1000 Bruxelles. Entrée : 7 €


Pour tout renseignement sur ces commémorations et le génocide des Tutsis :

Ibuka - Mémoire et Justice asbl
58 rue de la Prévoyance
1000 Bruxelles
Tél et fax : 02-513.21.44
info@ibuka.net
www.ibuka.net

Ibuka - Mémoire et Justice est une association sans but lucratif créée en août 1994, regroupant des survivants du génocide perpétré contre les Tutsi au Rwanda en 1994, les proches des victimes ainsi que toutes les personnes soucieuses de la mémoire des victimes et du sort des rescapés de ce génocide.

Vous pouvez soutenir ses actions en versant un don sur le compte : 001-1549394-89

Voir aussi:

NOUVEAU Rwanda 1994-2009 : du racisme au génocide