RésistanceS.be 20-11-2011

Page réactualisée le 27 novembre 2011.


Droit de réponse


Le Front national belge «réunifié» dément ses liens avec les anti-lepénistes français


Le 18 octobre dernier, RésistanceS.be publiait l’article «Solidaristes contre identitaires»,  suite à une manifestation d’extrême droite organisée dix jours plutôt à Lille (). Ce 18 novembre, la rédaction de RésistanceS.be a reçu par e-mail, et sous la forme d’un droit de réponse (qui aurait du légalement être envoyé par recommandé), une demande de rectificatif. Elle provient du FN présidé par Charles Pire, l’un des quatre «clans frontistes» issus du FN d’origine, celui fondé en 1985 par le docteur Daniel Féret. Ce Front national bis est (toujours à ce jour) soutenu officiellement par le parti français d’extrême droite du même nom et présidé depuis janvier par Marine Le Pen. Voici son rectificatif. Il sera dans les jours qui viennent complété de nouvelles révélations sur les liens du partenaire du «FN réunifié» avec les anti-lepénistes français.


Article de RésistanceS.be du 18 octobre sur les solidaristes © Image RésistanceS.be


Droit de réponse du FN de Charles Pire

«Messieurs,

Concerne : droit de réponse du Front National

En ce qui concerne le Front National (Belgique), vous venez de publier, dans une rubrique intitulée Solidaristes contre identitaires, des informations qui imposent un droit de réponse.

En dessous du titre FN « réunifié » infidèle à Marine Le Pen, à propos de la manifestation solidariste de Lille, il y a lieu d’indiquer la réponse suivante :
Le Front National (Belgique) n’est d’aucune manière partie prenante ou soutenante  de la manifestation solidariste du 8 octobre, à Lille.

En dessous du titre FN «réunifié» infidèle à Marine ! à propos des manifestations parisiennes des 1er et 8 mai, il y a lieu d’indiquer la réponse suivante :
Le Front National (Belgique) n’est d’aucune manière partie prenante ou soutenante de la manifestation organisée par des dissidents et des déçus du lepénisme, le 8 mai, à Paris. Par contre, une quinzaine de militants du Front National belge ont participé, avec l’accord de la direction du Front National (France) et en compagnie de leurs amis du Nord de la France, à la manifestation organisée par le Front National (France), le 1er mai 2011, à Paris.

Veuillez agréer, Messieurs, mes salutations distinguées.

Charles Pire,

Président du Front National».

 

Dans un communiqué de presse largement diffusé, le 15 novembre, ce même FN écrit encore : «Le Front National constate, une nouvelle fois, que RésistanceS.be use lamentablement de la technique de l’amalgame, en contradiction avec tous les principes d’un minimum d’honnêteté intellectuelle». C’est Charles Pire, Philippe Duquenne et Eddy De Smedt, respectivement président, vice-présidents pour la Wallonie et pour Bruxelles qui signent ce communiqué officiel.

Dans les jours qui viennent, RésistanceS.be apportera une réponse aux affirmations du FN de Charles Pire.


NOUVEAU (27/11/2011) : Les réponses de RésistanceS.be

 

 

Note de la rédaction
Nous acceptons volontiers que nos informations soient reproduites. Nous souhaitons cependant que vous en citiez la source, en indiquant clairement qu'elles proviennent de ResistanceS.be, l'Observatoire belge de l'extrême droite.

 

© RésistanceS.be – web-journal de l'Observatoire belge de l'extrême droite – www.resistances.be – info@resistances.be – Page mise en ligne le 20 novembre 2011. Réactualisée le 27 novembre 2011.

 



Les frontistes belges francophones encore soutenu pour l’instant par Marine Le Pen démentent les informations de RésistanceS.be




Ce droit de réponse du «FN réunifié fait suite à l’article de RésistanceS.be :


Note de la rédaction
Nous acceptons volontiers que nos informations soient reproduites. Nous souhaitons cependant que vous en citiez la source, en indiquant clairement qu'elles proviennent de ResistanceS.be, l'Observatoire belge de l'extrême droite. Pour la reprise de nos informations sur des sites Internet, veuillez faire un hyperlien vers notre site : www.resistances.be



Campagne « Extrême droite : ils se trompent de colère ! »

Depuis le mois d'août 2008, RésistanceS.be, le web-journal de l'Observatoire de l'extrême droite, anime une campagne d'information pédagogique en direction des électeurs et des militants d'extrême droite !

Pour plus d'information et la soutenir CLIQUEZ ICI


Comité de soutien de l'asbl RésistanceS



Pour bénéficier de nos services :
que faire ?

Soutenez vous aussi RésistanceS.be !
Média gratuit proposé par l'Observatoire belge de l'extrême droite, RésistanceS se réalise uniquement grâce à l'apport financier de son équipe et de certains lecteurs qui lui font des dons.
Vous lisez gratuitement les articles de RésistanceS.be !
Soutenez financièrement ce service exceptionnel en versant un don sur son compte bancaire :

n° 310-1618732-82
IBAN : BE25 3101 6187 3282

Avec en communication : « Don 2011 »

... et abonnez-vous gratuitement à sa Newsletter !
Vous souhaitez recevoir des informations sur l'Observatoire de l'extrême droite, le journal RésistanceS.be et les réactualisations de son site Internet :
=> Abonnez-vous (c'est en plus gratuit, mais cela n'empêche pas de faire un don : revoir ci-dessus) à sa Newsletter : CLIQUEZ ICI




Affiche de la campagne d'information 2009 de RésistanceS.be, le web-journal de l'Observatoire belge de l'extrême droite © asbl RésistanceS.be 2011