RésistanceS 2-9-2008

Connexion belgo-française


«Rivarol» : le journal des «révisionnistes» ?


Le mouvement nationaliste belge Nation présidé par Hervé Van Laethem et l'association intégriste Belgique & Chrétienté (B&C) d'Alain Escada (par ailleurs opposée au Vatican) ne sont officiellement pas favorables au négationnisme. Cependant, Nation et B&C ont de nombreux liens, et ceci depuis plusieurs années, avec «Rivarol», un hebdomadaire français d'extrême droite qui ose quant à lui affirmer son soutien aux négationnistes.


Contrairement à bien d'autres mouvements nationalistes et identitaires, le journal «Rivarol» ose prendre la défense du négationnisme et de ses activistes. Comme le montre ci-dessous cet article paru le 27 juin dernier / Document : RésistanceS – Obed.

Apparu en 1951, «Rivarol» s'est fait depuis lors le porte voix de tous les combats nationalistes en France et en Europe: de la réhabilitation des «collabos» pro-nazis entre 1940 et 1945 à l'Algérie française, en passant par la lutte pour la survie de l'«Europe blanche» et de l'Occident chrétien. Organe de la droite nationaliste française «plurielle», cet hebdomadaire est aussi devenu au fil des années une tribune médiatique pour tous les négateurs français des crimes commis par les nazis, de Robert Faurisson à Vincent Reynouard, ainsi que pour les autres vedettes étrangères du négationnisme. C'est dans sa nébuleuse que se serait d'ailleurs formé le «Comité de soutien à Vincent Reynouard», après la condamnation de ce dernier le 19 juin dernier à un an de prison ferme par la justice belge . Il faut savoir que Reynouard a toujours bénéficié de beaucoup de sympathie dans les colonnes de «Rivarol». Tout comme le «révisionnisme historique». Rien d'étonnant à cela...

75 % de «révisionnistes» !
Selon une enquête réalisée en 2004 par l'hebdomadaire «Rivarol» lui-même, plus de 75 % de ses lecteurs se disaient «révisionnistes» («Rivarol» du 26 novembre 2004, p. 12). Le terme «révisionniste» est utilisé par l'extrême droite pour désigner (positivement !) les négationnistes. Engagé dans une croisade contre le pouvoir qui serait, selon lui, aux mains des Juifs, «Rivarol» bénéficie en Belgique de quelques lecteurs.

Par ailleurs, plusieurs organisations, mouvements ou partis de l'extrême droite belge ont apporté ou apportent toujours un soutien affiché au journal négationniste français : le Front national de Daniel Féret (aujourd'hui présidé par le député fédéral Patrick Cocriamont, un ancien dirigeant du néonazi PFN), le Hertog Jan Van Brabant (une amicale d'anciens combattants de la SS flamande !), le mouvement Nation, Belgique & Chrétienté, la bannière wallonne de Terre & Peuple, l'Association bruxelloise contre le déclin (ABCD, structure regroupant des bruxellois francophones partisans du Vlaams Belang), «'t Pallieterke» (un hebdomadaire politico-satirique flamand)...


Le mouvement Nation a des liens avec «Rivarol», le journal des «révisionnistes» / Document extrait en août 2008 de son site Internet.


Les «rivaroliens» belges...
En janvier 2005, l'association Belgique & Chrétienté organisait à Bruxelles une conférence-débat avec Camille Galic et Chard, respectivement directrice et dessinatrice vedette de «Rivarol» ; toutes deux connues pour leur «problème» maladif avec les Juifs...

Dans le public de la conférence de B&C se trouvait le chef du mouvement Nation, Hervé Van Laethem, comme d'autres dirigeants de l'extrême droite belge d'ailleurs (selon «Rivarol» du 4 février 2005, p. 5). Toujours à l'heure actuelle, dans ses «liens à consulter», Nation place sur son site Internet l'hebdomadaire «Rivarol». D'autres liens avec ce journal de «révisionnistes» existent encore. Pourrait-il ici s'agir de «négationnisme indirect» ?

Alexandre Vick

Anciens de l’extrême droite : contactez-nous !

Vous avez jadis ou récemment encore milité dans une organisation, un groupe ou un parti d’extrême droite. Vous n’en êtes plus membre parce que vous avez changé d’opinion. Vous souhaitez à votre tour lutter contre l’extrême droite qui a abusé de votre naïveté, de votre jeunesse.

RésistanceS.be peut vous y aider !

• Si vous voulez témoigner de votre expérience au sein de l’extrême droite
• Si vous voulez vous adresser à ceux qui y sont restés pour leur dire de la quitter au plus tôt
• Si vous avez gardé de la documentation (tracts, journaux, photos, documents variés…) de l’organisation ou parti d’extrême droite dans lequel vous militiez :

CONTACTEZ-NOUS !

Votre anonymat sera entièrement garanti.


info@resistances.be

Prenez aussi connaissance de notre campagne qui vous concerne directement : « Extrême droite : ils se trompent de colère »

 


© RésistanceS, web-journal de l'Obed – www.resistances.be – info@resistances.be – le 2 septembre 2008.

 


Un journal avec 75 % de lecteurs «révisionnistes»... soutenu aussi en Belgique !


Sur «Rivarol», lire encore sur RésistanceS.be :

Le négateur Reynouard n'est pas seul...

« Rivarol » soutient le négateur-menteur Reynouard

« Rivarol », Chard et leurs amis n'aiment pas les juifs

Le journal « Rivarol » soutient toujours les négationnistes et ex-SS


Consultez les derniers dossiers, enquêtes et articles de RésistanceS.be (service gratuit)

Nation et le «révisionnisme»

Il y a deux Front national en Belgique

L'antiterrorisme, version extrême droite

Le Vlaams Belang cultive ses racines nazies ?

L'escroquerie pseudo rebelle de l'extrême droite

Belgique & Chrétienté : une association illégale ?

Les libéraux schaerbeekois liés à l'extrême droite turque ?

Création d'un mouvement politico-ethno-identitaire panafricain à Bruxelles

Actions devant les tribunaux contre l'extrême droite

Mai 68 : l'inhibition de l'extrême droite


 

Campagne « Extrême droite : ils se trompent de colère ! »

Depuis le mois d'août 2008 et jusqu'aux élections de juin 2009, RésistanceS.be, le web-journal de l'Observatoire de l'extrême droite, anime une campagne d'information pédagogique en direction des électeurs d'extrême droite.

Pour plus d'information et la soutenir CLIQUEZ ICI


L'extrême droite en Flandre ?

Vous souhaitez plus d'informations sur le Vlaams Belang et les organisations d'extrême droite flamandes, consultez alors nos articles en français sur notre site, mais également les sites et blog des antifascistes flamands :


Site avec des articles d'analyse et d'actualité sur l'extrême droite en général, sur celle active en Flandre en particulier.



Blog actualisé quasi quotidiennement de l'Antifascistische front (AFF), organisation militante active à Anvers et dans d'autres villes flamandes depuis la fin des années 1970, animé par le responsable de notre rédaction en Région flamande, Wim Haelsterman.


Ce site n'est plus actualisé depuis la fin de l'année 2007, mais il est toujours en ligne. Vous y retrouverez une excellente « banque d'informations détaillées » sur l'extrême droite du Nord du pays. Avec en plus de superbes visuels antifascistes. Pour tout comprendre sur l'histoire du mouvement nationaliste d'ultra droite en Flandre, consultez donc Blocwatch.




Comité de soutien de RésistanceS


Pour bénéficier de nos services: que faire?

Soutenez vous aussi RésistanceS...

Média gratuit proposé par l'Observatoire belge de l'extrême droite, RésistanceS se réalise uniquement grâce à l'apport financier de son équipe et de certains lecteurs qui lui font des dons.


Vous lisez gratuitement les articles de RésistanceS !

Soutenez financièrement ce service exceptionnel en versant un don sur son compte bancaire :

n° 310-1618732-82
IBAN : BE25 3101 6187 3282

Avec en communication : « 02-09-2008 »

... et abonnez-vous gratuitement à sa Newsletter !

Vous souhaitez recevoir des informations sur l'Observatoire de l'extrême droite, le journal RésistanceS et les réactualisations de son site Internet :
=> Abonnez-vous (c'est en plus gratuit, mais cela n'empêche pas de faire un don : revoir ci-dessus) à sa Newsletter : CLIQUEZ ICI

 

Affiche de RésistanceS, le web-journal de l'Observatoire belge de l'extrême droite
© asbl RésistanceS 2008