[HOME] [INFO]

 

RésistanceS - 29 août 2006

Anvers : première ville aux mains de l'extrême droite ultralibérale ?

La bataille d'Anvers


Anvers est le fief historique de l'extrême droite flamande. Le Vlaams Blok/Belang (VB) et la majorité des organisations néonazies y sont nées. Depuis sa création, le VB s'est donné pour ambition de prendre le pouvoir dans celle qui n’est autre que la deuxième ville du pays. Présent en cartel avec le groupe ''Vlott'' (ultralibéral nationaliste flamand, conduit par le parlementaire Hugo Coveliers), le VB de Filip Dewinter parviendra-t-il à ses fins le 8 octobre prochain ?

I
L'Hôtel de ville d'Anvers. La deuxième ville de Belgique va-t-elle tomber aux mains du Vlaams Blok/Belang, ou celui-ci échouera-t-il une fois de plus dans l'opposition ? © Photo RésistanceS – Manuel Abramowicz – 2005.

En février dernier tombait une nouvelle preuve de la fragilité du cordon sanitaire . Lors d'une conférence de presse commune, Filip Dewinter et Hugo Coveliers annonçaient la création d'un cartel à Anvers pour les élections communales. Le big-boss local du Vlaams Blok/Belang et le sénateur dissident du parti libéral flamand (VLD) confirmaient ainsi ce qui était annoncé depuis belle lurette: la première véritable alliance politique entre le parti séparatiste flamand d'extrême droite et une fraction de politiciens issus de partis politiques traditionnels.

Le nom de ce cartel est formé par les initiales du Vlaams Blok/Belang (VB) et celles de son nouveau allié, le mouvement libéral dissident conduit par le parlementaire Hugo Coveliers : le Vlaams, liberaal, onafhankelijk, tolerant et transparant (Vlott). Le Vlott est aussi connu sous le nom de ''groupe Coveliers''.


Filip Dewinter, le patron du VB anversois, et son nouvel ami politique, Hugo Coveliers, fondateur du Vlott, un mouvement ultralibéral nationaliste, vus par des graphistes et militants antifascistes flamands © Illustration : Blokwatch (www.blokwatch.be).

Opposition éternelle ?
En octobre 2000, dans la ville d’Anvers, le VB récoltait 33 % des suffrages. Un sondage réalisé en juillet dernier pronostique un score de 34 % pour le cartel VB-Vlott. Soit une augmentation d'un seul petit pourcent. Pas terrible pour un parti qui monte, qui monte... à chaque élection. Si ce résultat, certes globalement important, devait se confirmer le 8 octobre prochain,il serait décevant pour le QG VBiste qui tente d'arriver au pouvoir dans la cité portuaire depuis les élections de 1988.

D'autant plus que dans un tel cas, la majorité actuelle resterait en place. Et que le VB, accompagné de son allié ultralibéral, serait renvoyé une nouvelle fois dans l'opposition. Une opposition qu'il connaît depuis bientôt trente ans... La bataille d'Anvers n'est pourtant pas encore gagnée pour la soldatesque locale du Vlaams Blok/Belang…

Alexandre VICK

© RésistanceS – Belgique – Bruxelles – www.resistances.be – e-mail : info@resistances.be – 29 août

 

Après les élections du 8 octobre 2006


Un dossier de RésistanceS.be coordonné par manuel Abramowicz et mis en ligne le 21 octobre 2006.

Les huit enseignements des élections 2006

Résultats de l'extrême droite aux élections communales 2006 (Région flamande)

Résultats de l'extrême droite aux élections communales 2006 ( Région Bruxelles-capitale)

Résultats de l'extrême droite aux élections communales 2006 (Région wallonne)

Résultats de l'extrême droite aux élections provinciales 2006

Rapport de force des extrêmes droites dans les trois régions

VB-Vlott : succès relatif de leur cartel électoraux

Les premiers élus de Force nationale

Echec des Identitaires

Plainte contre Belgique & Chrétienté et Nation

 

Sommaire de notre dossier


Un dossier de RésistanceS coordonné par Manuel ABRAMOWICZ

Dossier mis en ligne le : 29 août 2006
Dossier réactualisé le : 29 août 2006

Introduction à notre dossier: Que va-t-il se passer le 8 octobre prochain ?

Où l’extrême droite sera-t-elle présente aux élections communales du 8 octobre ?

Zizanie facho : enjeux et conflits électoraux inter-nationalistes

La bataille d'Anvers

L’imposture philosémite de Dewinter

Des listes unitaires FNB pour la ''mouvance identitaire''

Who's who de la ''mouvance identitaire''

Après le 8 octobre : la fin du cordon sanitaire ?

Des ''immigrés'' nationalistes sur des listes démocratiques

L'extrême droite pro-intégriste islamique, existe !

Une réalité tabouisée - interview de Mehmet Koksal sur l'extrême droite chez les ''immigrés''

''Ne votez pas extrême droite'' : Appel de la FGTB flamande contre le Vlaams Blok/Belang

Belgique & Chrétienté, le rendez-vous de la ''vraie droite belge''

Résultats et analyses des précédentes élections communales (2000)

 

Toujours en ligne sur RésistanceS.be


En plus de notre présent dossier, nous vous invitons à consulter nos articles suivants :

Extrême droite et antifascisme en Belgique – Intervention de RésistanceS au Parlement européen sur l’état de la situation - 12 mai 2006

Qui est réellement Philip Dewinter ? Portrait chronologique du véritable patron du Vlaams Blok/Belang

La fin du « féretisme » ?

Portrait politique de Daniel Féret

Antisémitisme : le naturel du Blok/Belang revient au galop

Notre dossier Elections communales 2000